Les 10 plats japonais les plus insolites


Voyage au Japon / mercredi, décembre 5th, 2018

On vous parlait il y a quelques temps dans notre précédent article des plats japonais traditionnels que vous étiez obligé de manger si vous voyagiez au Japon, aujourd’hui on va faire un zoom un peu spécial sur les plats japonais les plus insolites. Le Japon est plutôt connu pour être un pays un peu particulier que ce soit dans sa culture mais aussi dans ses coutumes. Et ce ne sont pas les coutumes culinaires qui y échappent puisqu’on peut manger au Japon des mets vraiment… particuliers. Voici quelques exemples !

1 – Le Natto

Dégusté lors des petits-déjeuners japonais, le natto se compose d’haricots fermentés que l’on accompagne souvent avec du riz. Bien que son aspect puisse paraître rebutant (et encore plus au réveil) et que son odeur soit assez désagréable, les japonais en raffolent.

2 – Le shirako

Notre « tout est bon dans le cochon » français pourrait être revisité en « tout est bon dans le poisson » au Japon puisque le shirako n’est autre que du… sperme de poisson. Oui, vous aviez bien lu, le sperme de poisson. Qu’il s’agisse de saumon, morue, lotte, fugu ou bien d’autres encore il fait partie des plats japonais.

3 – Le fugu

On en parlait juste au dessus, le fugu est apprécié pour ses semences mais aussi pour sa chair. Ce poisson qui se gonfle et se couvre de picots lorsqu’il se sent effrayé ou menacé est aussi comestible. Attention cependant, il est aussi bon que risqué : s’il est mal cuisiné vous pouvez mourir dans les 4 à 6h qui suivent. Veillez donc à bien choisir votre cuisinier…

4 – Le nankotsu

Le nankotsu est composé principalement de cartilages de poulet et se présente sous la forme de brochettes ou simplement frits. Bien que son aspect soit un peu particulier, il est très apprécié par les japonais.

5 – Le konnyaku

Ce met ressemble particulièrement à la Jelly anglaise par son aspect gélatineux. Pourtant, rien d’excentrique parmi ses ingrédients puisque le konnyaku se compose de farine de konjac mélangée à de l’eau de chaux, le tout gélifié. Il a peut l’être peu ragoûtant mais il a une qualité principale : il est très faible en calories et s’inscrit parfaitement dans le cadre d’un régime.

6 – Les crabes frits

On fond tous (pour la plupart) pour la délicieuse chair du crabe, et au Japon aussi. Cependant la façon de la déguster est un peu différente puisque les crabes sont cuisinés et frits en entier. Carapace y compris. Le moindre qu’on puisse dire c’est que ça doit croustiller…

7 – L’uni

L’uni au Japon, c’est un oursin. Car eux aussi les mange ! Inutile de préciser qu’on ne mange que l’intérieur de l’oursin. Et comme peu de pays raffolent de ce fruit de mer piquant, le Japon ne manque jamais d’uni. Rappelons qu’en France on les mange aussi…

8 – La glace Basashi

Tenez-vous bien, cette glace japonaise est à base de… viande de cheval crue. Car oui au Japon, le cheval fait partie des viandes les plus consommées contrairement en France où la viande chevaline est très mal vue. Il semblait donc naturel d’adapter l’un de leur met préféré en glace 🤷.

9 – Calpis soda

Le calpis soda est comme son nom l’indique un soda japonais, mais un peu particulier. En effet il n’est composé que de soda, du lait en poudre, et de l’eau. C’est une des boissons les plus populaires au Japon, tenté ?

10 – Kit-kats

Au pays du soleil levant, les Kit-kats sont très appréciés, que ce soit pour leurs notes sucrées ou chocolatées. Peu étonnant nous direz vous. La seule différence avec les autres pays, c’est que les japonais ont décliné tous les goûts des kit-kits : vous en trouverez donc à la graisse, au cheesecake, au thé vert… mais aussi au piment, au wasabi, à la patate douce, ou encore à la sauce soja pour les plus loufoques. Et encore,  on ne vous en cite que quelques uns…

Alors, prêts à mettre vos papilles à l’épreuve ? 😉

Les 10 plats japonais les plus insolites
Notez cet article

Une réponse à « Les 10 plats japonais les plus insolites »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *