Recette de mochi daifuku à l’anko


Cuisine japonaise, Voyage au Japon / lundi, avril 29th, 2019
2 min de lecture

Le mochi daifuku est une pâtisserie japonaise incontournable au pays du soleil levant. Il existe de nombreuses formes de mochis. Il s’agit d’un dessert composé essentiellement de riz gluant et de l’anko, une pâte à l’haricot rouge. Chez Otodoke, on a décidé de tester une recette traditionnelle japonaise de mochi daifuku à l’anko !

  • Temps de préparation : 20min
  • Temps de cuisson : 10min
  • Durée totale : 30min
  • Pour : 4 personnes

Ingrédients

  • 150g de farine de riz gluant (mochigome)
  • 120g de sucre glace
  • 200ml d’eau
  • 100g d’anko : pâte d’haricots rouges sucrée
  • 50g de maïzena

Préparation

  1. Prenez un saladier ou bol volumineux qui passe au micro-onde. Versez-y la farine de riz gluant ainsi que le sucre glace, puis en dernier l’eau. Mélangez le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et fluide.
  2. Mettez votre bol au micro-onde pendant environ 4m30 à une puissance de 600 watts.
  3. Durant ce laps de temps, prenez votre anko (la pâte d’haricots rouges) et faites-en dix petites boules. Afin d’avoir assez de pâtes pour tous les mochis, vous pouvez partir sur des petites boules de la taille d’une noix.
  4. Récupérez ensuite votre bol et re-mélangez le tout : normalement la pâte obtenue doit être devenue collante. Ensuite, vous pouvez remettre le bol au micro-ondes pendant une durée de 3min30 et toujours à une puissance de 600 watts.
  5. Une fois ce temps écoulé, vous pouvez récupérer votre bol et mélanger de nouveau ce qu’il contient. Cette fois-ci, formez une grosse boule à l’intérieur du bol.
  6. Attrapez la maïzena afin de la saupoudrer sur la boule obtenue, mais également sur votre surface de travail, ainsi que sur vos mains.
  7. Ensuite, prenez un peu de la pâte dans votre main afin de former une boule de la taille d’une balle de ping-pong. Vous pouvez faire une légère incision dans celle-ci afin d’y fourrer l’une de vos boules d’anko. Si cela vous parait compliqué, n’hésitez pas à couper la boule de mochi en deux, y disposer la pâte d’anko, et la refermer en la modelant de nouveau légèrement.
  8. Vous pouvez répétez l’opération jusqu’à ce que vous épuisez vos stocks de pâtes 🙂 vous devriez obtenir une dizaine de mochis daifukus. Ils sont prêts à être dégustés une fois complètement refroidis !

Et どうぞお召し上がりください * bien sur 🙂 

*Bon appétit en japonais.

2 réponses à « Recette de mochi daifuku à l’anko »

    1. Bonjour Lisa, désolée pour mon temps de réponse je m’étais accordé des vacances 🙂
      Vous pouvez le remplacer par le bain marie, en gardant approximativement les mêmes temps de « chauffage » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *