Qu’est ce qu’un mochi ?


Cuisine japonaise, Voyage au Japon / lundi, avril 29th, 2019
3 min de lecture

Le mochi est un des desserts japonais les plus connus et répandus dans le pays. Il est créé à base de riz, qui a un aspect gluant et souvent sous la forme de boulettes. On vous dit tout sur ce met !

Qu’est ce que le mochi ?

L’origine du mochi

Le mochi appartient à la famille des wagashis. Les wagashis sont, dans la cuisine japonaise, toutes les pâtisseries traditionnelles. Celles-ci sont opposées au yogashis, qui représentent les pâtisseries occidentales. Parmi les wagashis, vous retrouvez les yokans, les nerikiris, les dorayakis, mais aussi les dagashis et les mochis sous toutes ses formes. « Wa » signifie japonais, « kashi » signifie sucrerie, gâteau.

Le mochi est apparu au Japon il y a environ 2000 ans et serait en fait un dérivé de la recette chinoise de la fameuse perle de coco ! Le terme de mochi désigne à la fois la pâtisserie, mais aussi la pâte de riz qui la compose.

Comment est consommé le mochi ?

Le mochi est un plat japonais incontournable. Celui-ci est consommé lors des grandes occasions et notamment lors de fêtes japonaises, telles que le nouvel an. Il accompagne aussi parfaitement la cérémonie du thé, et est le plus souvent dégusté avec une boisson. Véritable rite festif, il est très courant que le mochi soit fabriqué et cuisiné en pleine rue, et surtout en public.

Sa popularité vient du fait que les mochis sont des mets considérés comme étant le réceptacle de l’esprit des divinités. Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que les japonais mangent en moyenne plus d’un kilo de mochi par an !

Les avantages du mochi

Le mochi est un dessert plein de vertus puisqu’il n’est composé que de riz gluant, du sucre et d’eau.

Il est donc à la fois 100% végétal et 100% sans matière grasse : son cœur est fait de légumineuses (pour le mochi daifuku notamment) enveloppé d’une couche de riz, ce qui le rend que très peu calorique ! En effet, le mochi ne comporte que 86 calories.

Le mochi est donc adapté à toutes sortes de régimes alimentaires : perte de poids, régime végétarien, régime sans gluten…

Comment est fabriqué le mochi ?

La fabrication du mochi

La préparation du mochi est assez simple à réaliser : il s’agit d’un met composé principalement de riz appelé le mochigome. Le riz gluant est dans un premier temps cuit à la vapeur, puis écrasé dans bol afin de lui donner un aspect de pâte à la fois gluante et élastique. Cette pâte obtenue est ensuite moulée à la main en forme de boule ronde. C’est à ce stade qu’ils sont assaisonnés et/ou fourrés avec le condiment ou mélange de votre choix ! Le plus souvent il s’agit d’une pâte à base d’haricots, soit haricots rouges : l’anko, soit haricots blancs : le shiroan.

Les différentes formes du mochi

La plupart du temps vous retrouverez le mochi sous la forme d’une petite boule fourrée : il s’agit de la forme de mochi la plus connue et répandue. A la fois douce et gluante, elle se compose d’un cœur moelleux à base de haricot. Les différentes formes du mochi :

  • Dango : il s’agit du mochi en brochette (souvent 3 petites boules rondes ou ovales piquées d’une brochette)
  • Daifuku : c’est la forme la plus commune du mochi, en boule fourrée
  • Gyuhi : c’est la forme carrée du mochi, qui n’a pas d’enveloppe et est très tendre
  • Kagami mochi : il s’agit du mochi sacré, composé de trois boules disposées les unes sur les autres. Celle au sommet est  traditionnellement la pâte à base d’haricots.

Où acheter des mochis ?

Vous pouvez réaliser vos mochis vous-mêmes : les étapes sont très simples. Cependant si vous n’êtes pas un pro des fourneaux, vous pourrez retrouver des mochis dans des épiceries japonaises spécialisées ou sur internet. Otodoke vous recommande pour cela La Maison du mochi : leurs mochis sont délicieux. La photo utilisée pour cet article vient d’ailleurs de leur site 🙂

2 réponses à « Qu’est ce qu’un mochi ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *