Le gari : tout savoir


L'épicerie japonaise / dimanche, avril 21st, 2019
4 min de lecture

Le gari fait partie des nombreux condiments japonais. Il est préparé à partir de gingembre, qui est préalablement mariné, et accompagne généralement les sushis et makis. La tradition japonaise veut que le gari soit mangé entre chaque sushis ou makis, afin de vous rafraichir le palais et « nettoyer » en quelques sortes les saveurs.

Qu’est ce que le gari shoga ?

Le gari shoga est tout simplement le gari, c’est à dire le condiment japonais. C’est en fait l’un de ses autres noms.

L’histoire du gari

Le gingembre est originaire de Chine et a été introduit au Japon vers le IIème siècle. Outre ses différentes vertus culinaires qui font de lui un condiment japonais incontournable du Japon, il est également considéré pour ses vertus médicales. En effet, le gari ou gingembre japonais, est très utilisé dans la médecine asiatique et notamment la médecine chinoise traditionnelle. Le gingembre protège la muqueuse gastrique et la renforce, tout en améliorant la circulation sanguine dans le corps. Son action anti-inflammatoire est également très apprécié lors d’un rhume, sans oublier le fait qu’il réchauffe le corps.

L’aspect du gari

L’aspect du gari est très important car plus celui-ci est rose, plus cela signifie que des colorants naturels (ou non d’ailleurs) ont été ajouté pour le rendre plus attrayant. Alors qu’en réalité, le véritable gari japonais est de couleur jaunâtre voire très légèrement rosé. Bien que vous pouvez le trouver dans les rayons spécialisés asiatiques des grandes surfaces, il est plutôt conseillé de soit le réaliser vous-même, soit de l’acheter dans de véritables épiceries japonaises.

Les sortes de gari

Le gingembre mariné japonais se prépare avec une variété différente de celle que l’on trouve en France. En effet, au Japon, le gingembre utilisé pour la préparation du gari est soit le Kintoki, ou le Yanaka. Ces deux variétés asiatiques peuvent se trouver au Japon ou en Thaïlande. Elles sont plus douces et plus tendres, mais également plus onéreuses.

La plupart des restaurants japonais utilisent un gingembre en provenance de Chine, qui est bien plus corsé que celui japonais, mais aussi moins onéreux.

Le goût du gari

Selon l’endroit où vous dégustez votre gari, son goût peut énormément varier. Si votre gari est réalisé selon la tradition japonaise, il est sensé être à la fois acide et épicé, avec de fortes notes de gingembre. S’il ne vous donne pas une sensation de rafraichissement, c’est que sa qualité n’est pas optimale.

Comment se prépare le gari ?

Le gari n’est autre que du gingembre mariné au vinaigre. Il est donc très simple à préparer et requiert peu d’ingrédients. Pour cela vous aurez besoin de sucre, de vinaigre de riz ainsi qu’un peu de sel. Il suffit de faire bouillir le gingembre dans une casserole d’eau, et ensuite d’envelopper les lamelles de gingembre de sel. Une fois cette étape réalisée, il vous suffit de faire bouillir ensuite le sucre et le vinaigre de riz dans une casserole, puis de verser ce mélange sur les lamelles de gingembre. Ensuite il faut laisser le tout macérer au réfrigérateur pendant environ 24h afin que le gingembre se gorge de toutes les saveurs. Votre gingembre japonais, ou gari comme on l’appelle traditionnellement est prêt !

Comment déguster le gingembre japonais ?

Le gingembre japonais, ou gari, se mange sous toutes les formes. Vous pouvez le déguster :

  • En lamelles : il est très souvent trouvé sous cette forme dans les plats de poissons ou de viandes japonaises, car il diminue les fortes odeurs de ces mets.
  • Râpé : il est utilisé sous cette forme comme un condiment, un petit peu comme l’équivalent du sel français, pour relever les différents plats japonais et notamment ceux au poisson.
  • Haché : cette forme se retrouve très souvent dans les soupes japonaises, ou le Miso. Elle permet de profiter de toutes les vertus du gingembre, qui est également un bon remontant lorsque l’on a attrapé froid.

Où trouver du gari ?

Vous pouvez trouver ce gingembre japonais dans toutes les grandes surfaces qui ont un rayon spécialisé asiatique, ou dans des épiceries japonaises. Pour les adeptes de cuisine, vous pouvez le réaliser vous-même 😉 !

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *