La cérémonie du thé japonaise


Cuisine japonaise, Voyage au Japon / samedi, mai 11th, 2019
4 min de lecture

La cérémonie du thé au Japon, est une cérémonie mondialement connue dont la quiétude inspire tout l’occident. Aussi appelée service japonais du thé, elle est inspirée des méthodes zen de bouddhisme. Cette cérémonie est en général très codifiée et obéit à certaines règles. Otodoke vous dit tout !

Comment se déroule la cérémonie du thé japonaise ?

La cérémonie du thé au Japon est très codifiée. Elle suit un déroulé précis en plusieurs étapes :

  1. La première étape consiste au salut : le maître de thé salue chacun de ses invités, en inclinant légèrement sa tête, et généralement en position debout.
  2. La deuxième étape consiste à disposer tous les ustensiles qu’il utilisera autour de lui, puisque chacun des invités sera servi tour à tour et non d’un coup.
  3. Ensuite, commence le nettoyage des ustensiles. C’est l’étape trois : le maître de thé nettoie un à un tous les ustensiles dont il a besoin à l’aide d’eau claire.
  4. La quatrième étape consiste à préparer le thé dans un bol. Une fois celui-ci prêt, il sera servi aux convives, le bol tourné vers le visage de ces derniers.
  5. La cinquième consiste à servir le thé. Commence alors tout un rituel qui se doit d’être respecté : le convive salue d’une inclination légère de la tête le ou la convive à ses côtés, puis lève son bol en face de son hôte afin de lui montrer son respect. Ensuite, il doit tourner deux fois le bol dans le sens des aiguilles d’une montre dans le but de positionner la face avant de son bol à l’opposé de sa bouche. Il est très important de ne pas boire du côté de la face avant du bol. Avant de reposer le bol avec la face avant cette fois-ci vers soi, le convive doit déguster deux gorgées et demie, et pas une de plus.
  6. Le maitre du thé réitère cette opération pour chaque convive. La sixième et dernière étape consiste pour le maitre de cérémonie à nettoyer tous ses ustensiles puis ensuite les présenter aux invités.

La cérémonie de thé japonaise est très souvent accompagnée de pâtisserie japonaise, et notamment les wagaghis, tels que les mochis.

Quels ustensiles sont utilisés lors de la cérémonie ?

Lors de la cérémonie de thé japonaise, le maître de thé utilise plusieurs ustensiles, qui sont les mêmes à chaque fois :

  • Le chasen, qui est un fouet en bambou, servant à mélanger l’eau et le thé.
  • Le chashaku, qui est une cuillère en bambou, servant à doser le thé.
  • Le chawan, qui est un bol traditionnel dans lequel le thé est servi.

Quel thé est utilisé lors de la cérémonie ?

Le thé matcha, ou thé vert en poudre, est le thé qui est utilisé traditionnellement au Japon lors des cérémonies du thé. Il a une saveur douce et une texture très onctueuse qui ravissent les convives, bien que son goût soit assez particulier pour un palais français. Cette boisson unique était autrefois réservée à la haute noblesse japonaise, avant de devenir le thé de référence lors des cérémonies.

Comment est préparé le thé matcha ?

Le thé matcha, ou la poudre de thé vert, est disposé dans le bol nettoyé au préalable à l’eau claire. Le maitre du thé en verse environ deux cuillères. Puis, il y ajoute de l’eau chaude en battant le mélange à l’aide du chasen, composé de bambou. C’est ainsi que le thé va se préparer petit à petit en se mélangeant et en formant une préparation onctueuse, parfois même légèrement moussante.

Comment est-il dégusté ?

Le thé matcha se déguste lors des cérémonies dans un petit bol dédié à cet effet, aussi appelé le chawan. La tradition veut que la première fois que vous y goûtiez, vous ne buviez que deux gorgées et demi. La poudre de thé vert matcha est utilisée dans ces services du thé afin d’approfondir l’aspect apaisant et méditatif de ce rituel. En effet, il était utilisé par les moins bouddhistes zen afin de leur apporter clarté, concentration et calme, selon les croyances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *