Quel verre à vin choisir ?

4 min de lecture

La dégustation d’un vin rouge passe aussi par le choix de son contenant. En effet, élément indispensable pour le consommer, le verre à vin a le don de sublimer le vin mais aussi de révéler ses arômes. Il est donc essentiel de bien le choisir.

Verre à vin : présentation

Que vous soyez initiés ou non à l’oenologie, il existe certains éléments du verre à vin facilement repérables et communs à tous :

  • Le ballon, qui est aussi appelé calice, qui est le contenant permettant de verser la boisson.
  • Le socle, qui permet l’équilibre du verre et la bonne tenue du ballon, aussi appelé base.
  • Le pied, qui relie les deux éléments précédents ensemble et également nommé jambe.

Facile de suivre jusqu’ici ? 🤭 D’autres éléments viennent s’y ajouter !

  • Le bouton, qui joint le pied au ballon.
  • La paraison, représentant la partie basse du ballon et qui permet d’agir sur l’aération du vin.
  • L’épaule, qui est la partie la plus large du ballon permettant de développer les arômes du vin.
  • La cheminée elle, représente la partie haute et la plus étroite du ballon, qui a pour rôle de ne pas laisser s’échapper les arômes du vin.
  • Et enfin le buvant, qui est le rebord du ballon et qui impacte le goût de la dégustation puisque c’est sur lui que vous posez vos lèvres.

Comment choisir son verre à vin ?

Lorsque vous dégustez ce fruit oenologique, trois de vos sens sont stimulés : la vue, l’odorat et le goût. Il est donc nécessaire d’avoir un verre à vin qui vous permet une stimulation idéale.

Voici trois conseils à suivre afin de choisir le verre à vin idéal, celui qui vous conviendra :

  1. Faites attention à l’épaisseur de votre buvant : celui-ci joue un rôle crucial lors de la dégustation. En effet, plus le buvant sera fin plus le goût sera diffusé dans votre bouche. Même s’ils sont plus fragiles, ils subliment les arômes du vin.
  2. Ni trop grand, ni trop large : le diamètre du contenant doit être plus large que celui de l’ouverture. C’est ce qui permet aux arômes du vin de se diffuser de manière optimale et donc d’atteindre votre odorat. Attention en revanche à ne pas avoir une ouverture trop petite, sinon tous les arômes du vin ne seront pas correctement diffusés.
  3. La transparence du verre : ici, il s’agit d’un choix plus personnelle. Certains adeptes et professionnels du vin préfèrent un verre d’une transparence totale afin de distinguer la robe de ce dernier et de pouvoir l’analyser. D’autres en revanche n’y prêtent pas grande attention et préfèrent se concentrer sur l’odorat et le goût. Cela dépend donc de chacun. Toutefois, il est important de veiller à ce que le verre soit propre et ne comporte pas de trace afin de n’altérer aucun sens.
  4. Privilégiez un verre à pied : un verre classique dans lequel vous pouvez boire de l’eau présente deux inconvénients majeurs, à savoir les traces de doigts mais aussi le fait de réchauffer votre boisson au contact de votre main. Il est donc nécessaire de toujours choisir un verre à pied pour déguster du vin rouge.
  5. Lavez vos verres uniquement à l’eau chaude et évitez le lave vaisselle : ces produits parfumés pourraient altérer le goût de votre boisson. De même, n’hésitez pas à essuyer vos verres juste après les avoir nettoyés afin qu’aucune trace de calcaire ne s’y dépose.

Le conseil Otodoke

De notre côté, nous avons opté pour deux verres à vin différents :

Le verre à vin rouge Fuum Fungi de chez Blomus, que nous adorons pour son design et ses qualités malgré qu’il soit teinté.

Verre à Vin Rouge Blomus

Le verre à vin lifestyle de Spiegelau, que nous apprécions grandement pour sa transparence et sa robustesse, ainsi que la finesse de son buvant.

Verre à Vin Spiegelau

Concernant ces achats, nous sommes passés par le site Cuisine et Cocotte, que nous adorons pour plusieurs raisons, et notamment la diversité des produits proposés, la qualité des fiches produits très complètes avec des conseils personnalisés, ainsi que les délais de livraison.

Laisser un commentaire