On a testé Yuka pour vous


Mes découvertes / dimanche, septembre 30th, 2018

Si vous avez fait vos courses récemment dans une grande surface, vous avez du apercevoir certaines personnes scanner tous les produits dans leurs mains, et soit les reposer soit les mettre dans leur caddie. Un comparateur de prix ? Une estimation du prix total de vos courses ? Non, le responsable a pour logo une petite carotte et une écrite manuscrite qui rappellent la typographie japonaise : Yuka. Otodoke vous fait un retour sur ce phénomène.

Yuka, késaco ?

Yuka, c’est une application qui est sortie en 2017 et qui depuis a connu un grand succès. Et pour cause, cette carotte magique vous permet de déchiffrer toutes les étiquettes, et mêmes les sigles les plus obscurs des tableaux nutritionnels de vos produits préférés, et ce, qu’ils soient culinaires ou cosmétiques. Elle fonctionne en attribuant une note de 1 à 100 au produit scanné en fonction de leur qualité nutritionnelle et des additifs qu’il contient. Pour les cosmétiques, l’application agit de façon similaire.

Comment on fait ?

Le principe est très simple, vous téléchargez l’application. Une fois installée vous suivez les différentes étapes et vous connectez soit par e-mail soit grâce à votre compte Facebook. Vous créez rapidement votre compte à l’aide de 3 informations : adresse mail, prénom et contact. Ensuite, vous pouvez d’ores et déjà scanner votre premier produit. Une vibration rapide, ça y est votre premier produit est noté ! Un petit rond coloré suivi de la mention « bon », « médiocre » ou « mauvais »  vous indique sa qualité, vous pouvez ensuite cliquer sur « voir le produit » afin d’accéder aux détails complets. Protéines, calories, graisses saturées, sel, sucre, additifs : tout est passé au crible et vous avez un compte rendu détaillé. Une fois que vous avez scanné plusieurs produits, une synthèse de votre consommation est disponible sur les 30 derniers jours, et aussi disponible pour vos cosmétiques. Des alternatives vous sont proposés pour tous les produits ayant une piètre qualité. Vous pouvez même ajouter vos aliments favoris, pratique pour les prochaines courses !

Sur quels critères se fonde Yuka ?

  • La qualité nutritionnelle : 60% de l’évaluation de l’application Yuka repose sur la qualité nutritionnelle. Celle-ci prend en compte la quantité d’énergie que le produit contient ainsi que ses graisses saturées, sucres, teneur en sel, de fruits et légumes ou encore de fibres et de protéines. Cette méthode de calcul est fondée sur le modèle de Nustriscore, construite par le Professeur Serge Hercberg.
  • Les additifs : 30% de l’évaluation de l’application Yuka repose sur la présence d’additifs nocifs dans le produit que vous scannez. L’application se base sur les différentes sources ayant étudié la dangerosité des additifs alimentaires, telles que « Additifs alimentaires » de Corinne Gouget ou encore « Les additifs alimentaires » de Marie-Laure Gouget.
  • La dimension biologique : 10% de l’évaluation de l’application Yuka repose également sur la dimension biologique. Ceux considérés comme bio sont ceux comportant le label bio français AB et/ou celui européen, l’eurofeuille.

Et ça fonctionne ?

Oui ça fonctionne plutôt bien au vue du nombre de téléchargement de l’application qui avoisinent les 7 millions, sans compter sa note qui la classe directement en top des applications : 4,5/7. Elle est actuellement l’application la plus téléchargée dans la catégorie forme et santé, et a été propulsée au numéro 1 sur le podium de cette catégorie. Pour l’instant pas de bémol majeur ou de fausse note pour cette application bien que l’huile d’olive est mal notée par l’app, alors qu’en petite quantité elle est très bonne pour nous. Du côté des grandes industries alimentaires, l’application a marqué son territoire et a fait un impact, puisque certaines d’entre elles ont revu la recette de leurs produits afin d’améliorer leur classement dans l’application.

Otodoke l’a testé pour vous !

Après avoir entendu tant de personne en parler, nous avons décidé de la tester pour vous. Lors de l’installation de l’application nous sommes charmés par la petite carotte qui nous promet de nous aider à mieux choisir les bons produits pour notre alimentation, sans compter le design moderne et fluide de l’application. L’utilisation de l’application est très simple et nous sommes guidés dans chaque étape, avec des explications claires et concises à chaque fois. On adore le fait que Yuka nous propose de meilleures alternatives quand un produit est déclaré mauvais pour notre santé.

Le petit plus ? Le site Yuka propose même désormais un programme nutrition de 10 semaines pour transformer radicalement votre nutrition et le tout accompagné par un nutritionniste expert !

On a testé Yuka pour vous
5 (100%) 2 votes

4 réponses à « On a testé Yuka pour vous »

  1. Génial! J’avais entendu parler de ce genre d’application sur une pub carrefour je crois mais ça ne m’avais pas convaincu… désormais je pense bien tester Yuka. J’ai juste peur de devenir un chouilla paranoïaque, haha!

  2. Yuka n’est pas compatible avec mon portable… serait-ce un signe divin pour me laisser manger des cochonneries? Tu as raison, autant rester dans le doute… *pense à se prendre un nouveau portable qui ne rejetterais pas la moitié des applications*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *