Qu’est ce que l’AOC ?


Mes découvertes / dimanche, octobre 27th, 2019
3 min de lecture

L’AOC est un label que nous retrouvons souvent apposé sur des produits tels que le beurre, le fromage, ou d’une façon plus générale les produits laitiers. Cette appellation est délivrée par l’INAO, l’Institut national de l’origine et de la qualité. Mais en quoi consiste-t-il et à quoi sert-il ?

Qu’est ce que l’appellation d’origine contrôlée ?

L’appellation d’origine contrôlée désigne les produits bruts dont toutes les étapes de fabrication, de production ainsi que de transformation sont réalisées dans une seule et même zone géographique. Il reconnait ainsi un savoir-faire, qui donne ses caractéristiques au produit.

Hélène Brial nous explique :

« Le produit entretient un lien extrêmement fort avec son terroir ».

Ces appellations d’origines ne sont en aucun cas des marques commerciales ou des modèles déposés, mais uniquement des certifications officielles de provenance. Elles sont délivrées par l’INAO, un service dépendant d’un ministère, et peuvent faire l’objet de sanction grâce à un service de répression des fraudes.

Quelles sont les zones concernées par l’AOC ?

L’appellation d’origine contrôlée protège la dénomination dans toute la France. Ce label officiel français répond aux critères de l’AOP, appellation d’origine protégée, qui elle est européenne. En France et ce depuis 2012, lorsqu’un produit (autre que le vin) est enregistré au niveau européen, son appellation devient automatiquement AOP.

Quels produits sont concernés par l’AOC ?

A ce jour, plus de 300 vins, 49 produits laitiers comptant parmi eux plus de 46 fromages, ainsi que 42 produits agroalimentaires ont reçu l’appellation d’origine contrôlée. En effet, les appellations identifient un produit brut et sont les garantes du savoir-faire du producteur. Les principaux produits concernés par l’appellation d’origine contrôlée sont les vins, cidres, fromages, fruits et légumes, les produits laitiers ainsi que les miels parmi d’autres produits encore.

D’une manière générale, il s’agit des produits qui sont crées et transformés par un seul et même producteur. Tous les produits agricoles, forestiers, alimentaires ou produits de la mer, qu’ils soient bruts ou transformés, peuvent accéder à l’appellation de l’origine contrôlée à partir du moment où leur milieu géographique est unique, et qu’ils possèdent une notoriété d’ores et déjà établie.

Comment sont reconnus les produits ?

Cette appellation de qualité est facilement reconnaissable : les fromages sont marqués en talon, c’est à dire à l’aide d’une encre alimentaire qui est rouge, donc remarquable. Certains produits comportent des étiquettes ou une plaque de caséine, qui est lui aussi un matériel alimentaire. Si la plaque de caséine est verte, il s’agit de produits fermiers, et si elle est rouge, il s’agit de produits laitiers.

Le numéro et l’organisme qui a remis le certificat apparaissent en général sur l’étiquette.

Qui est à l’origine de l’AOC ?

L’appellation d’origine contrôlée a connu ses prémices dans la première moitié du 20ème siècle. En effet, elle est due à plusieurs hommes dont la plupart étaient des vignobles, qui étaient à la recherche d’une manière de certifier la provenance et l’origine des vignes :

  • Pierre Le Roy de Boiseaumarié
  • Joseph Capus
  • Joseph Girard

Les équivalences d’AOC dans les autres pays

L’appellation d’origine contrôlée varie dans les autres pays :

Etats-Unis

Les Etats-unis définissent l’American Viticultural Area, qui est abrégé AVA.

Suisse

La Suisse utilise également l’AOC, appellation d’origine contrôlée.

Italie

L’Italie utilise la Denominazione di Origine Controllata, abrégée DOC.

Espagne

En Espagne, il s’agit de la Denominacion de Origen, abrégée DO.

Allemagne

L’Allemagne parle de Qualitätswein bestimmter Anbaugebiete, abrégé QbA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *