A la loupeMes découvertes

Tout savoir sur le sureau et ses bienfaits sur la santé

3 Min. de lecture

Le sureau est connu depuis des civilisations anciennes grâce à son pouvoir inouï qui assure le bon fonctionnement de l’organisme. Il pousse principalement dans les bois des forêts tempérées. Ses fruits, ses fleurs, son écorce et tout ce qui le compose sont bons dans le sureau. En effet, cette plante renferme des composants aux multiples vertus pour notre santé. Mais quelles sont donc ces propriétés ? Retrouvez toutes les réponses dans cet article.

Les principes actifs du sureau

Le sureau dispose d’un grand nombre de flavonoïdes, de pigments et d’essences dans sa composition. Ce sont ces composants qui favorisent essentiellement son action sur notre organisme. Cette plante se distingue par sa capacité de multiplier les voies d’évacuations des toxiques, notamment par la peau et l’urine. Mais elle est aussi reconnue pour renforcer la barrière immunitaire. Les vertus du sureau se retrouvent aussi localement au niveau des muqueuses. Il peut soulager les inflammations, tout en formant un bouclier des membranes.

Le sureau se consomme de différentes manières, il suffit de trouver la recette qui vous correspond pour en profiter.

Décongestionner les voies respiratoires

Parmi ses nombreuses vertus, le sureau facilite l’évacuation des toxines en faisant transpirer. Ses propriétés diurétiques lui permettent de désintoxiquer rapidement notre organisme. De plus, il contribue aussi à baisser la fièvre de façon rapide et efficace. Le sureau possède une synergie de flavonoïdes et de composés aromatiques dont un oxyde. De ce fait, il est utilisé pour stimuler le système immunitaire.

Il faut aussi noter que les fleurs de sureau sont particulièrement émollientes. Couplées aux flavonoïdes, ces fleurs peuvent efficacement optimiser le fonctionnement des voies respiratoires et des sinus. En prime, la plante agit sans jamais irriter les muqueuses. Dès les premiers refroidissements, vous pouvez le consommer en infusion à raison d’une cuillère à soupe pour 250 ml.

Soulager les irritations de la peau

De par ses vertus sudorifiques et diurétiques, le sureau est largement utilisé pour calmer les irritations cutanées. Effectivement, il aide à déboucher les pores et à assurer une bonne évacuation des toxines par la sueur. Les mucilages de ses fleurs peuvent aussi adoucir les irritations superficielles.

Pour ce faire, le sureau s’applique surtout sous forme de compresse imbibée de son infusion ou de son eau florale. Il peut vous aider à lutter contre les démangeaisons du cuir chevelu et les irritations des yeux. Mais c’est aussi la plante idéale pour favoriser la maturation des abcès et des panaris.

Calmer les gingivites et les stomatites

Il est parfaitement possible de prendre le sureau en gargarismes. Dans ce cas, il offre des résultats impressionnants sur les muqueuses enflammées lors des gingivites. Rappelons que les flavonoïdes favorisent la cicatrisation. Avec les tanins et les protéines, la plante peut alors renforcer la barrière membranaire. Vous pouvez consommer les gargarismes à base d’infusion à raison d’une cuillère à soupe pour 150 ml d’eau.

Apaiser les douleurs articulaires et nerveuses

Si vous souffrez de rhumatisme ou d’autres problèmes articulaires, le sureau peut grandement vous aider. Les baies de cette plante contiennent des anthocyanes, les pigments qui leur procurent la couleur violette. Ces anthocyanes ont une action anti-inflammatoire efficace sur les polyarthrites et la goutte. De même, le sureau permet d’éliminer les déchets qui se fixent dans les articulations grâce à son pouvoir diurétique.

En outre, la consommation du sureau atténue les douleurs nerveuses. C’est pourquoi cette plante est très utilisée pour soulager les problèmes sciatiques et névralgiques du trijumeau. Sous forme de teinture-mère homéopathique, le sureau peut être d’une aide précieuse pour soulager les douleurs articulaires et nerveuses. Il est toutefois préconisé de se faire conseiller par un homéopathe pour la consommation et le dosage.

Entreprises : participez à un team cooking pour apprendre les recettes autour de cette plante

Les contre-indications du sureau

Le sureau peut causer des désagréments digestifs. Il est ainsi déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux jeunes enfants. Sa consommation est également interdite aux personnes souffrant de diabète. Il en est de même pour celles qui ont un problème d’anémie ou une maladie sanguine.

119 articles

A propos
Une blogueuse culinaire originaire de Rouen mais adoptée par Paris, je vous fais découvrir les recettes que je teste, souvent simples et très rapides à réaliser, ainsi que mes derniers coups de cœur ! Les mots d’ordre de ce blog de cuisine sont gourmandise, plaisir et découverte. Je souhaite aussi faire de ce blog un lieu de rencontre où chacun puisse échanger sur ses différentes expériences culinaires.
Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *