Les bienfaits de manger

Manger, c’est avant toute chose un besoin primaire pour l’homme : il doit fournir au corps son carburant afin de fonctionner puisque celui-ci fonctionne en consommant de l’énergie. L’action de se nourrir apporte au corps la vitalité dont il a besoin et qui est indispensable pour pouvoir continuer à vivre, se mouvoir, avoir une santé correcte, et une réflexion psychologique normale. Manger est donc nécessaire pour le corps et l’esprit, et a bien d’autres bienfaits !

Manger joue sur l’humeur

Il a été prouvé lors d’une étude réalisée aux Etats-Unis et parue dans la revue médicale Nutritional Neuroscience que les aliments influençaient grandement nos humeurs. Cette étude a en effet démontré que nos habitudes alimentaires jouent grandement sur notre moral mais également sur notre degré de stress, et ce de manière différente que l’on soit un adulte de plus ou moins de 30 ans.

Par exemple, lors que l’on a moins de 30 ans manger de la viande, qu’elle soit rouge ou blanche, serait synonyme de bonne santé mentale car elle booste la sérotonine et la dopamine dans notre cerveau, les neurotransmetteurs qui font partie des plus importants. En revanche, lorsqu’on a plus de 30 ans, ce sont les antioxydants qui jouent un rôle important dans notre humeur. Ils sont contenus principalement dans les fruits et légumes et permettent d’activer le système nerveux tout en réduisant le stress oxydatif.

Manger joue sur la santé

Manger est nécessaire nous le savons, et pour cause ! Une mauvaise alimentation ou sous alimentation créé des carences chez l’être humain et a des conséquences sur ses capacités physiques mais aussi mentales, tout comme sur son état d’esprit. Par exemple, une carence en fer entraine un sentiment de fatigue et de faiblesse. Le magnésium lui, est un anti-stress naturel : en manquer peut créer une certaine irritabilité, ou une nervosité anormale. Le calcium aide à fortifier nos os puisqu’il en compose la majeure partie, ne pas consommer les produits en contenant sensibilise les os mais également nos dents.

De manière globale les carences alimentaires sont très fréquentes et ont pour principaux symptômes la fatigue, le stress, l’irritabilité, ou encore la faiblesse.

Manger joue sur le moral

Les gourmands ne nous diront pas le contraire, manger ne fait que du bien au corps, mais aussi à notre moral ! Il est agréable de manger ce que l’on adore et ce qui nous fait plaisir, et c’est une source intarissable de bien-être lorsque l’on a un coup de blues ou autre. Certains aliments ont même des vertus préventives de la dépression comme le chocolat, les poissons gras, les huiles végétales, mais aussi les graines (de tournesol ou de sésame).

Une raison de plus pour ne pas se priver 😉